The Fall – Réédition – Totale’s Turns (It’s Now Or Never) – Grotesque (After The Gramme) ‎- A Part Of America Therein, 1981 – Perverted By Language

Le label anglais Let Them Eat Vinyl vient d’exhumé 4 albums d’un groupe à mon gout injustement méconnu et pourtant précurseur voir fondateur. J’ai eu envie de vous en parler, de partager quoi.

1977, le punk explose en Angleterre et The Fall est déjà là et déjà à contre courant.
The Fall fait parti de ces groupes précurseur qui arrivent avant l’heure. Pilier du post punk mais n’ayant  jamais réellement connu le succès et pourtant ils font bien partis des fondations du mouvement.
Comment d’écrire l’ambiance de The Fall en quelques mots? Surement du rock de prolo cabossé par les bastons de bistro qui sent la crasse et la sueur, la rage et la résignation.
D’ailleurs après temps d’années The Fall joue encore malgré de nombreuses déformations, reformations, bataille d’égo et j’en passe.
Le groupe emmené par le charismatique et non moins antipathique Mark Edward Smith (chanteur, parolier et dernier membre fondateur encore présent dans le groupe) a produit bon nombre d’album pendant toutes ces années, 32… pour l’instant, des bons et et des moins bon. Mais ici on va s’arrêter sur 4 de leurs albums représentant la première partie de la vie musicale du groupe.

——————————————————-

The Fall ‎– Totale’s Turns (It’s Now Or Never)
Le 3eme album de The Fall sorti en 1980 à l’origine sur le label anglais Rough Trade. Cette album est un album Live, le 1er d’une longue série car The Fall en a produit énormément. Celui ci a été enregistré dans des endroits assez improbable (pourquoi faire simple?) comme un club de travailleurs, un centre de loisir,.. autant dire que l’accueil du public fut par moment quelque peu hostile… Mais c’est ça l’esprit de The Fall : toujours en danger, toujours sur le file.
Histoire de continuer à brouiller les pistes, les morceaux That Man et New Puritan on été enregistré en studio (et ouai quand j’vous dis que The fall est un groupe compliqué à suivre). Le 1er est un reste d’une session d’enregistrement du Ep Fiery Jack et le second enregistré à l’arrache par Mark Edward Smith.

Tracklisting

A1 Intro 0:46
A2 Fiery Jack 4:27
A3 Rowche Rumble 4:50
A4 Muzorewi’s Daughter 3:42
A5 In My Area 4:31
A6 Choc-Stock 2:33
B1 Spector Vs. Rector 5:54
B2 Cary Grant’s Wedding 3:35
B3 That Man 1:43
B4 New Puritan 3:21
B5 No Xmas For John Quays 7:43

Cette album est dispo dans ma distro par là en version vinyle dans une pochette gatefold : http://ladistroelleamauvaisehaleine.fr/shop/index.php?route=product/product&product_id=475

 

The Fall ‎– Grotesque (After The Gramme)
Avec cette album, sorti également en 1981, The Fall acquière pour certain ça propre identité musicale. D’ailleurs beaucoup considère cette album comme le 1er du groupe évinçant ainsi tout les débuts du groupe (chose avec laquelle je ne suis pas d’accord, comment dénigrer un album tel que Live at the Witch Trials? Cet album est une juste une tuerie).
C’est sur que sur cet album The Fall se veut plus expérimental, repoussant les limites, n’hésitant pas à introduire le blues, le rock’n’roll à son punk toujours aussi sombre mais pour pleins d’énergies. Le son aussi y est plus propre ce qui donne pour effet à la musique de cogner plus fort. Un album qui devrait figuré dans les classiques du rock.

Tracklisting

A1 Pay Your Rates
A2 English Scheme
A3 New Face In Hell
A4 C’n’C-S Mithering
A5 The Container Drivers
B1 Impression Of J. Temperance
B2 In The Park
B3 W.M.C. – Blob 59
B4 Gramme Friday
B5 The N.W.R.A.

Cette album est dispo dans ma distro par là en version vinyle / pochette gatefold : http://ladistroelleamauvaisehaleine.fr/shop/index.php?route=product/product&product_id=476

 

The Fall ‎– A Part Of America Therein, 1981
Encore un live, je vous l’avais dit que The Fall adorait ça les enregistrements de concerts pour les presser sur des galettes de pétrole. Celui ci a été enregistré en 1981 lors de leur tournée aux états unies. Une face par ville traversée (Chicago, New York, San Francisco, Houston et Memphis).
Le tempo est y moins soutenue et pourtant l’ambiance y est plus pressante. On sent comme atmosphère électrique sur ce skeud, comme si tout allé bientôt péter. Toujours plus loin dans l’expérimentation leur musique devient plus amélodique voir même cacophonique.

Tracklisting

North Side
The N.W.R.A. 10:50
Hip Priest 7:35
Totally Wired 4:08
Lie Dream Of A Casino Soul 3:05
South Side
Cash ‘N’ Carry 6:35
An Older Lover 6:40
Deer Park 4:24
Winter 7:25

Cette album est dispo dans ma distro par là en version double vinyle dans une pochette gatefold : http://ladistroelleamauvaisehaleine.fr/shop/index.php?route=product/product&product_id=477

 

The Fall ‎– Perverted By Language
Sous cette pochette hideuse (donc intéressante parce que tout ce qui pourrait être séduisant serait suspect (dixit Mark Edward Smith)) se cache un opus de The Fall que l’on pourrait appeler comme charnier dans la vie de The Fall. S’éloignant un peu plus du punk pour toujours et encore plus expérimenter, s’amusant à jouer de la répétition leur musique en devient hypnotique voir même tribal.  John peel déclara avoir eu un malaise la 1er fois qu’il entendit Eat Y’self Fitter. C’est vous dire si ce skeud est hors norme, aucune personne seine d’esprit n’aurait pu réaliser un tel brulot musical.

Tracklisting

A1 Eat Y’self Fitter 6:35
A2 Neighbourhood Of Infinity 2:35
A3 Garden 8:37
A4 Hotel Blöedel 3:40
B1 Smile 5:03
B2 I Feel Voxish 4:15
B3 Tempo House 8:47
B4 Hexen Definitive / Strife Knot 6:50

Cette album est dispo dans ma distro par là en version vinyle dans une pochette gatefold : http://ladistroelleamauvaisehaleine.fr/shop/index.php?route=product/product&product_id=478

Voilà j’espère vous avoir donnez l’envie de découvrir The Fall. Si vous le voulez vous pouvez compléter tout ça dans les commentaires.

laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *